Fiche métier Secrétaire de rédaction | Sciences de gestion, sciences commerciales | EducationCM
Fiche métier Secrétaire de rédaction

Fiche métier Secrétaire de rédaction

 LE METIER

 Que fait-il ?

Le secrétaire de rédaction, appelé souvent SR, corrige les articles écrits par des journalistes ou des écrivains. Les fautes d'orthographe, de frappe appelées " coquilles ", de chiffres, de noms, mais aussi de grammaire, de vocabulaire, de syntaxe ou de typographie, sont traquées par ce professionnel de la langue française. Il veille à ce que les délais soient respectés, tant par les auteurs et les journalistes que par les maquettistes, afin que le journal ou le livre sorte en temps et en heure.

Comment travaille-t-il ?
Le SR recueille les articles auprès des journalistes ou des écrivains. Il les relit, les corrige et effectue les coupes nécessaires si le format n'a pas été respecté. Il peut modifier ou rédiger les titres, les intertitres ou les résumés introductifs des articles, dits " chapôs ". Il supervise ou réalise directement la mise en page des articles, tâche simplifiée grâce à l'utilisation de logiciels spécialisés. Il fait alors souvent une relecture finale avant l'envoi pour impression.

Où exerce-t-il ?
Lorsqu'il travaille dans la presse, le secrétaire de rédaction passe une grande partie de son temps dans une salle de rédaction, où il travaille en liaison étroite avec le rédacteur en chef. Dans l'édition, il travaille généralement seul dans un bureau.

Les +
Lorsqu'il est exercé dans un quotidien ou un hebdomadaire, le métier de SR permet d'être plongé en permanence dans l'actualité.

Les -
Dans un quotidien, le secrétaire de rédaction travaille en horaires décalés, souvent de 16 heures à minuit                                                                                                                                                                                                LES QUALITES

 Rigoureux / Rigoureuse

L'absence de fautes d'orthographe ou de grammaire améliore l'image de marque d'un support. Il faut donc être pointilleux à l'extrême.

 

Réactif / Réactive
Quand un événement important survient juste avant l'impression, le SR doit être capable de modifier la mise en page en quelques minutes.

Polyvalent / Polyvalente
Le secrétaire de rédaction maîtrise l'orthographe, la grammaire, la syntaxe, la typographie, les outils informatiques, les techniques de mise en page et de fabrication           

                                                                                                                      LE SALAIRE

Votre salaire en tant que secrétaire de rédaction varie en fonction du support de diffusion (presse écrite, TV, radio), de la spécialité ou encore de votre expérience.

 Secrétaire de rédaction

1 200 € à 3 000 €

 Rédacteur en chef technique / Rédactrice en chef technique

1 700 € à 4 000 €

 Les montants indiqués correspondent aux rémunérations mensuelles nettes de l'année 2009.

 

                                 LES PRINCIPAUX DEBOUCHES

 La presse écrite (print et web) offre des opportunités aux secrétaires de rédaction débutants.

 

Le secteur de l'édition recrute également ce type de profil.

 

Les agences de communication, qui réalisent des journaux d'entreprise, embauchent des débutants.

 

Selon la CCIJP, Commission de la carte d'identité des journalistes professionnels, 8 % des journalistes sont secrétaires de rédaction, soit un peu moins de 3 000 personnes. L'Ile-de-France étant la région de prédilection des grands groupes de presse et des entreprises de l'audiovisuel, c'est surtout là que se trouvent les opportunités.

                                                                                                                       L'EVOLUTION PROFESSIONNELLE

 Secrétaire de rédaction

Vous mettez en forme les articles, vous les corrigez en les calibrant au bon format.

 Rédacteur en chef technique / Rédactrice en chef technique

Après 5 ans d'expérience, vous êtes responsable de la procédure de fabrication d'un journal, par exemple.

                                                                                                                     LA FORMATION ET LES DIPLOMES

 Le secrétaire de rédaction est un journaliste. Pour accéder à ce métier, il est donc recommandé de suivre une formation de journaliste. Une orthographe irréprochable est également indispensable.

 Quatorze écoles sont reconnues par la convention collective des journalistes. On y entre sur concours après le bac, un bac + 2 ou un bac + 3. Des études de lettres, d'histoire, de sciences économiques, ou de sciences politiques peuvent constituer une bonne préparation.

 Les diplômes de référence de la profession restent ceux du CFJ (Centre de formation des journalistes) à Paris, et de l'ESJ (Ecole supérieure de journalisme) à Lille. Ces 2 écoles privées proposent un diplôme en 2 ans après un bac + 3 validé. Le concours d'entrée est très sélectif. Les frais de scolarité s'élèvent à 3 900 euros/an à l'ESJ et de 4 960 euros pour le CFJ. 

 

Dans le public, les IUT de Tours, de Lannion, de Nice-Côte d'Azur proposent le DUT information-communication option journalisme (bac + 2), accessible sur dossier et entretien.

 L'IJBA (Institut de journalisme Bordeaux Aquitaine) propose un master ouvert sur concours à des titulaires de bac + 3 (licence, IEP).

 A l'université, les formations reconnues sont des masters s'adressant également à des diplômés bac + 3. Ils sont délivrés par les structures suivantes : l'IFP (Institut français de presse, Panthéon-Assas), le CELSA (Paris-Sorbonne), le CUEJ (Centre universitaire d'enseignement du journalisme, Strasbourg) et l'EJCAM (Ecole de journalisme et de communication de l'université Aix-Marseille).

 Les autres écoles privées reconnues sont : l'EJT (Ecole de journalisme de Toulouse) et l'IPJ (Institut pratique de journalisme, Paris-Dauphine), l'EJDG (Ecole de journalisme de Grenoble). Ces écoles recrutent respectivement des bac + 2 / bac + 3 et mènent à un diplôme bac + 5. Enfin, le master de journalisme de Sciences po a également obtenu la reconnaissance de la profession.

 Les IEP de province proposent par ailleurs un cursus permettant de réussir les concours des écoles de journalisme reconnues.

 Enfin, vous pouvez vous former au métier de journaliste en préparant un DUT information-communication option journalisme, une licence pro de journalisme, un master spécialisé après une licence, par exemple mention information-communication, etc.

 D’autres cursus, non reconnus, offrent également la possibilité de se former au métier de secrétaire de rédaction. On peut citer le DUT (bac + 2) information-communication option journalisme (IUT Nice Côte d’Azur), lalicence pro (bac + 3) technique journalistique pour les nouveaux médias (Paris 8), ou encore le master professionnel (bac + 5) métiers du texte et de l'image (Paris 13 Nord).

                                                                                                                LIENS UTILES DE FICHES METIER

 http://www.lesmetiers.net/orientation/p1_194040/secretaire-de-redaction

              LIENS UTILES DE VIDEOS

http://www.lesmetiers.net/upload/docs/video/mp4/2012-11/secretaire_redaction.mp                                                                                                                                                                                                                   

A ECOUTER POUR PERSONNES NON VOYANTES

http://www.lesmetiers.net/upload/docs/video/mp4/2012-11/secretaire_redaction.mp4