Fiche métier Carrossier réparateur | Génie industriel, Génie Mécanique | EducationCM
Fiche métier Carrossier réparateur

Fiche métier Carrossier réparateur

                                                           LE METIER

 

Que fait-il ?
Le carrossier réparateur répare ou remplace les tôles froissées des véhicules endommagés et remet en place les structures des châssis accidentés. Il peut modifier des sous-ensembles de carrosserie. Il commence par estimer l'importance du choc subi, puis attend l'accord de l'expert automobile pour réaliser les réparations nécessaires.

Comment travaille-t-il ?
Le carrossier réparateur utilise des outils de haute technologie : bancs de mesure pour surélever les véhicules, rayons ou boîtiers laser. Il démonte les éléments à réparer ou à remplacer, soude les pièces de rechange, redresse les bosses et le châssis. Il termine son travail par le ponçage et la peinture de la carrosserie.

Où exerce-t-il ?
Le carrossier réparateur exerce dans des ateliers, dans des réseaux de réparation rapide spécialisés en carrosserie ou encore dans des garages traditionnels. Ces derniers proposent aussi bien des réparations mécaniques que des réparations de carrosserie.

Les +
Le carrossier réparateur est un passionné de voitures. Il travaille au milieu d'elles, de la plus ancienne à la plus moderne, de la plus ordinaire à la plus luxueuse.

Les -
Gare aux nez et oreilles fragiles ! Les peintures utilisées sentent fort et l'environnement de travail est bruyant.

                                                           LES QUALITES

Minutieux / Minutieuse
Il faut avoir le souci du détail, le sens de l'observation, et être précis dans ses gestes pour détecter les imperfections et réaliser un travail de qualité.

Résistant / Résistante
Les positions de travail sous les véhicules sont parfois très inconfortables.

Vigilant / Vigilante
Le respect des normes de sécurité des constructeurs fait porter de lourdes responsabilités au carrossier réparateur.

Ouvert / Ouverte
Les contacts avec la clientèle sont de plus en plus fréquents ce qui demande sourire et patience.

                                                           LE SALAIRE

En indépendant, ce sont les bénéfices que vous réalisez qui constituent vos revenus : vous fixez vous-même la rémunération que vous souhaitez obtenir, dans la limite des moyens financiers de votre entreprise. Carrossier salarié, votre revenu dépend de votre niveau de qualification, de votre expérience et de votre employeur (garage indépendant, groupe industriel, etc.).

Ouvrier / ouvrière
1 118 € à 1 600 €

Chef d'atelier
1 200 € à 2 400 €

Artisan
Variable

Les montants indiqués correspondent aux rémunérations mensuelles nettes de l'année 2009.

 

                                                           LES PRINCIPAUX DEBOUCHES

Les garages qui proposent du multiservice effectuent divers travaux : tôlerie, peinture, mécanique. Ils sont nombreux et assurent du travail aux jeunes diplômés.

Les ateliers spécialisés en carrosserie, qui comptent généralement 2 ou 3 ouvriers, embauchent des jeunes titulaires de CAP ou de BEP.

Avec 13 000 entreprises et plus de 140 000 salariés, l’Ile-de-France arrive en tête des 6 régions françaises dans le domaine de l’automobile. Bien que le secteur soit dans la tourmente depuis plusieurs années, les débouchés pour ce professionnel restent importants.

 

                                                           L'EVOLUTION PROFESSIONNELLE

Ouvrier / Ouvrière
Vous démontez les pièces endommagées et vous identifiez puis effectuez les réparations.

Chef d'atelier
Après 10 à 15 ans de pratique en atelier, vous devenez responsable d'une équipe de 2 ou 3 personnes. Si vous êtes titulaire du bac pro, 5 à 10 ans d'expérience suffisent pour devenir chef d'atelier.

Artisan
Installé à votre compte, vous dirigez votre propre garage.

                                                           LA FORMATION ET LES DIPLOMES

Le CAP réparation des carrosseries et le CAP construction des carrosseries sont les 2 diplômes de base du métier de carrossier. Accessibles après la 3e, ils se préparent en 2 ans en CFA ou en lycée professionnel.

Ils peuvent être complétés par le CAP peinture en carrosserie qui permet de se spécialiser.

Il est possible également de passer un bac pro construction des carrosseries ou un bac pro réparation des carrosseries. Tous deux se préparent en 3 ans après la 3e ou en 2 ans après un CAP du secteur. Particulièrement prisés des employeurs, ils offrent de meilleures perspectives d'évolution.

Après un bac pro construction des carrosseries ou réparation des carrosseries (et un bon dossier), ou après un bac STI2D, le BTS conception et réalisation de carrosseries permet d'accéder en 2 ans au métier de technicien collaborateur d'ingénieur. Ce dernier intervient dans la conception, la réalisation et l'industrialisation du modèle ainsi que dans l'organisation et la gestion de la production.

Enfin, après le BTS, une poursuite d'études est possible vers une licence professionnelle, par exemple, la licence pro maintenance des systèmes pluritechniques spécialité des carrosseries et équipements des véhicules(université Paris-Est Marne-la-Vallée, lycée Cugnot, Neuilly-sur-Marne).

 

                                                           LIENS UTILES DE FICHES METIER

http://www.lesmetiers.net/orientation/p1_193779/carrossier-reparateur

 

                                                           LIENS UTILES DE VIDEOS

http://www.lesmetiers.net/upload/docs/application/octet-stream/2012-11/carrossier.webm

                                                           LIENS UTILES

                                                           ACTUALITE

                                                           PERSONNES NON VOYANTES

http://www.lesmetiers.net/upload/docs/application/octet-stream/2012-11/carrossier.webm